LE CONCOURS NATIONAL DE RÉDACTION 2016 EST  MAINTENANT CLOS !

Merci de votre participation et bonne chance à tous ! Les gagnants seront annoncés le 7 mars 2017.

banniere_concoursok


NOUVEAUTÉS CETTE ANNÉE !
Nous sommes heureux d’annoncer que le Collège Boréal se joint au Concours national de rédaction à titre de premier partenaire collégial !

Cette année, le colonel Chris Hadfield nous fait l’honneur d’être le juge célébrité du Concours national de rédaction. En savoir plus…

 

Ouvert aux élèves de la 10e à la 12e année de partout au Canada (Secondaire IV et V au Québec), le Concours offre un total de 215 000 $ de bourses afin de les aider à poursuivre des études postsecondaires partiellement ou complètement en français.

Les bourses, d’une valeur de 1 000 $ à 12 000 $, sont offertes en partenariat avec huit institutions :
– l’Université d’Ottawa
– l’Université Sainte-Anne (N.-É.)
– l’Université de Moncton (N.-B.)
– l’Université de Saint-Boniface (Man.)
– le Collège universitaire Glendon de l’Université York (Ont.)
– l’Université de l’Alberta – le Campus Saint-Jean
– l’Université de Lethbridge (Alb)
– le Collège Boréal  (Ont.)

(Universités participantes)

NOUVEAUTÉS CETTE ANNÉE !

COLLÈGE BORÉAL
Nous sommes heureux d’annoncer que le Collège Boréal se joint au Concours national de rédaction à titre de premier partenaire collégial ! Établissement de formation postsecondaire francophone servant le Nord et le Centre-Sud-Ouest de l’Ontario, l’institution offre des bourses valables pour tous ses campus et emplacements qui dispensent un enseignement postsecondaire (Sudbury, Timmins, Hearst, Nipissing, Kapuskasing, Temiskaming, Toronto, Hamilton, Welland et Windsor). De nouvelles opportunités pour les participants du Concours !

JUGE CÉLÉBRITÉ – COLONEL CHRIS HADFIELD
Cette année, le colonel Chris Hadfield nous fait l’honneur d’être le juge célébrité du Concours national de rédaction. « Parler français a été un élément clé dans le succès de ma carrière en tant qu’officier-pilote pour l’Aviation royale canadienne, et astronaute pour l’Agence spatiale canadienne » souligne le colonel Hadfield. « Parler les deux langues est important en tant que Canadien, tant pour la compréhension mutuelle que pour la communication». Il est, part son cheminement vers le bilinguisme et son parcours incroyable, un modèle pour l’ensemble de la jeunesse canadienne.